Accueil

Notre charte

L'instrument

Facture de harpe

Les sources

Artistes et spectacles

Stages & ateliers

Calendrier

La semaine Telenn ar Gelted

Catalogue livre et CDs

Liens

Charte adoptée par l'association Hent Telenn Breizh le 22 février 2004

CHARTE DE QUALITE

POUR LA SAUVEGARDE D’UN PATRIMOINE UNIVERSEL

Nous, signataires de cette charte, sommes réunis par notre sensibilité aux sonorités de la harpe celtique ancienne à cordes métalliques.

Nous considérons cette harpe comme une interprétation celtique originale d’un héritage transmis par de très anciennes civilisations sur la planète. Elle est dépositaire d’une importante somme de connaissances, précieuses à notre époque. Nous souhaitons faire l’éclairage sur cet héritage celtique d’intérêt universel qui fait la part belle à la sensibilité et à l’expression du cœur, chers à la pensée celte. Cet instrument symbolise depuis toujours la concorde et l’Harmonie.

L’évidence historique montre que les qualités musicales réputées de cette harpe à son apogée, entre le douzième et le quinzième siècle en Irlande et dans les Iles et Highlands d’Ecosse, sont dues à trois facteurs, pour nous gages de qualité :

1) les techniques de facture traditionnelles:

-caisse monoxyle,

-immersion dans la tourbe,

-forte tension des cordes,

-proportions stabilisées selon les modèles historiques,

2) les matériaux employés :

-saule rouge pour la caisse,

-mise en œuvre de bois minéralisé dans les tourbières,

-bronze, or pour les cordes,

3) les techniques de jeu historiques :

-position de la harpe sur l’épaule gauche,

-accord traditionnel de la harpe incluant les caomhluighe (cordes compagnes)

-utilisation des ongles,

-techniques spécifiques de pincement, d’étouffement des cordes et d’ornementations,

-précision, douceur et subtilité du geste.

Nous constatons, d’après notre expérience personnelle, que ces trois facteurs réunis ont un effet bénéfique sur la personne qui joue comme sur celle qui écoute, dans le sens de l’apaisement et du bien-être.

Afin de protéger ce patrimoine fragile, de le maintenir et de le transmettre dans son intégrité, au plus proche de sa qualité originelle, nous nous engageons, dans notre pratique actuelle, à travailler sur des instruments authentiques, pour toute démarche de recherche, de représentation publique, ou de transmission. De même, nous privilégions les techniques de jeu et le répertoire hérités du passé, source inépuisable, dont la pratique et la connaissance approfondie constituent pour nous un préalable à toute démarche de création de musique celtique.

Dans notre démarche de spécialisation, nous portons un intérêt particulier aux innombrables formes de harpes et instruments apparentés sur la planète, également héritiers d’une tradition ancienne, comme autant de points de vue complémentaires sur une origine probablement commune.