Trois sources fondamentales

 

Accueil

Notre charte

L'instrument

Facture de harpe

Les sources

Artistes et spectacles

Stages & ateliers

Calendrier

La semaine Telenn ar Gelted

Catalogue livre et CDs

Liens

Les recherches menées par Hent Telenn Breizh nous conduisent à aborder des manuscrits médiévaux trop souvent ignorés, ainsi que les collectages plus récents, réalisés auprès des derniers harpistes de l'ancienne tradition dans les pays celtiques.

Autant de personnages, d'anecdotes et de précisions techniques qui apportent à l'étude de la harpe une dimension et une profondeur supplémentaires.

Bunting manuscript

Le collectage d'Edward Bunting :

Lors d'une rencontre organisée à Belfast le 14 juillet 1792, un jeune organiste fut mandaté pour collecter la musique de dix harpistes venus concourir.

Parmi ceux-ci figurait notamment le dernier harpiste utilisant les ongles pour pincer les cordes, Denis Hempson (O'Hempsey, 1695-1807).

Edward Bunting publia cette musique de harpe arrangée pour piano forte, donc fortement dénaturée. Il est donc nécessaire de se reporter à ses manuscrits originaux.

 

Turlough O'Carolan (1670-1738)

Irlandais, musicien aveugle et itinérant, il interpréta et surtout composa de nombreux morceaux pour la harpe à cordes métalliques, dont beaucoup sont passés dans le répertoire traditionnel.

Son fils publia un recueil en 1748, comportant les lignes de basses originales.

 

Ap Huw manuscript

 

Mis en lumière plus récemment, les manuscrits de William Penllyn et de Robert ap Huw (XVIème et XVIIème siècles), du Pays de Galles.

Les racines de la musique transcrite dans ce manuscrit sont anciennes et remontent à la codification des règles de la musique galloise par le roi Griffith ap Kynan au Xième siècle, élevé en Irlande, à la veille de l'invasion de ces deux pays par les Anglo-Normands.

Remarque : Ce manuscrit, le plus ancien reueil pour la harpe, est rédigé en langue brittonique, facilement compréhensible pour les bretonnants.

 

D'autres manuscrits et recueils de collectage nous renseignent sur le répertoire et le style de jeu de la harpe ancienne : Angus Fraser, Daniel Dow, Colin Campbell Canntaireachd (piobaireachd), Manuscits de luth de Straloch, Skene, Rowalan, Antiphonaire d'Inchcolm (plain-chant de l'Abbaye de Iona, XIIIème siècle)… Hent Telenn Breizh consacre une attention particulière au déchiffrage et au travail d'interprétation de ces recueils destinés à préserver les savoirs antiques dont étaient dépositaires les musiciens et poètes celtes.


Au travers des différentes manifestations proposées lors de la semaine Telenn ar Gelted, nous vous invitons à redécouvrir avec nous ce patrimoine remarquable oublié.